jeudi 12 janvier 2017

Bilan ciné septembre et octobre 2016


Me revoilà avec le bilan de 2 mois cette fois-ci! Le mois de septembre a été assez pauvre: 3 films vus. Au contraire, au mois d'octobre, j'ai été voir 7 films! 

SEPTEMBRE




Divines d'Houda Benyamina avec Oulaya Amamra et Déborah Lukumuena

Elles habitent un quartier défavorisé et rêvent d'une vie meilleure. Elles ont trouvé le moyen de se faire de l'argent facilement en dealant. 

Ce que j'en ai pensé: je pensais avoir affaire à un film sur les banlieues assez caricatural. Même si je retrouve des choses attendues (mais bon, ne serait-ce pas juste la réalité des choses), j'ai été étonnée par ce film. J'ai trouvé les acteurs très bons. Ils étaient si convaincants que je suis rentrée dans le film très facilement. J'ai pu ainsi vivre tout au maximum. Les images sont parfois très belles. Le sujet est traité de façon intelligente, sans forcément prendre partie. La réalisatrice a montré les choses et c'est tout. Film étonnant! 

Victoria de Justine Triet avec Virginie Efira et Vincent Lacoste.

Victoria est avocate. Elle accepte de défendre un de ses anciens clients dealer qui est accusé d'avoir tué sa compagne. Elle accepte également d'engager Vincent pour garder ses enfants.

Ce que j'en pensé: J'ai résumé ce film un peu n'importe comment mais ce film est difficilement résumable (oui j'invente des mots parfois). On suit Victoria à travers divers tracas et on voit comment elle s'en sort ou comment elle vit tout cela. Je pensais voir une comédie en allant au cinéma, c'était ce que la bande annonce m'avait laissé entendre. Et bien non! C'est une comédie dramatique! Du coup, j'ai été un peu désorientée. Au final, je ne sais pas si j'ai aimé ou pas ce film. Je lui trouve beaucoup de bonnes choses mais parfois j'étais en dehors du film et je me suis même un peu ennuyée. Du coup, c'est à vous de me dire ce que vous en avez pensé

Juste la fin du monde de Xavier Dolan avec Gaspard Ulliel et Vincent Cassel

Après des années d'absence Louis revient voir sa mère, son frère et sa sœur pour leur annoncer une nouvelle.

Ce que j'en ai pensé: Bon c'est la marque Xavier Dolan qui m'a fait rentrer dans cette salle de cinéma! Mommy avait été un gros gros coup de cœur! Ce film n'a pas été un aussi fort moment, mais il est tout de même très très bon. Des acteurs remarquables! J'ai particulièrement apprécié le jeu de Marion Cotillard et de Vincent Cassel. Pour tous les personnages, tout est dans le non-dit. Je sais que c'est ce que disent toutes les critiques de ce film, mais c'est assez hallucinant de voir que c'est vrai et que les acteurs arrivent à dévoiler tant tout en ne disant rien. C'est aussi un peu grâce à la réalisation de Xavier Dolan d'ailleurs. La musique est très chouette. Bref, encore un bon film! Fascinant!

OCTOBRE

La danseuse de Stéphanie Di Giusto avec Soko et Gaspard Ulliel

C'est le biopic de Loïe Fuller, une danseuse américaine qui a fait fureur en France durant la Belle époque.

Ce que j'en ai pensé: je ne connaissais pas du tout cette dame. C'était un film vraiment intéressant, captivant et surtout, je n'oublierai pas les images de sa danse si particulière. C'est magnifique et poétique.  







Miss Peregrine et les enfants particuliers de Tim Burton avec Eva Green et Asa Butterfield

A la mort de son grand-père, Jacob décide de partir sur les traces des histoires extraordinaires qu'il lui racontait lorsqu'il était plus jeune. C'est là qu'il découvre la maison de Miss Peregrine... 

Ce que j'en ai pensé: C'est un film sympathique, qui se regarde facilement et agréablement. Néanmoins, il est largement au-dessous de ce que le roman est. Tim Burton a décidé d'adapter le roman à sa façon et les changements sont énormes. Mais l'ambiance, l'histoire et les personnages m'ont plu. Un bon petit moment de cinéma, sans prétention. Pas fou-fou non plus! J'attends depuis un moment le retour du vrai Tim Burton... (En attendant je vais aller regarder Edward aux mains d'argent...)


Bridget Jones Baby de Sharon Maguire avec Renée Zellweger, Colin Firth et Patrick Dempsey

Bridget Jones est à nouveau célibataire. Un jour, elle fait la connaissance de Jack, quelques jours plus tard, elle retrouve Mark Darcy et... se retrouve enceinte! Alors? Qui est le père?

Ce que j'en ai pensé:Je suis carrément fan de l'humour de Bridget Jones. J'ai lu le premier tome et je ne l'ai pas trouvé aussi savoureux que les films. Et c'est avec un grand plaisir que je retrouve mes personnages préférés dans ce 3ème film! Et j'ai ri du début à la fin! C'est incroyablement hilarant, comme d'habitude (voire même plus)! Quel plaisir de voir encore Darcy! Franchement, un film à voir quand on est déprimé! 




Ma vie de courgette de Claude Barras

Courgette perd sa mère et se retrouve dans un foyer avec d'autres enfants.

Ce que j'en ai pensé: Je ne savais pas à quoi m'attendre. Le style est étrange... Est-ce que c'était un film pour tout petit? Non, le sujet est vraiment dur. Mais en même temps c'est quand même pour les enfants. Ce film raconte l'enfance de façon tellement réaliste que je me demande si ce n'est pas un enfant qui l'a réalisé. Alors non, ce n'est pas l'enfance idéalisée qu'on retrouve d'habitude dans les dessins animés. Ici, ce sont des enfants qui ont de graves problèmes, de ceux qu'ils ne devraient pas connaitre à leurs âges. Du coup, ils ont un caractère ou une personnalité qui sort de l'ordinaire. Et en même temps, ce sont des enfants! Un film étrange, assez court qui m'a marqué! 




Mal de pierres de Nicole Garcia avec Marion Cotillard et Louis Garrel

Gabrielle habite à la campagne et rêve de vivre une passion. Mais elle se marie avec un homme qu'elle n'aime pas mais qui la traite avec égard. Souffrante de ce qu'on appelle le mal de pierres, elle doit se faire soigner en cure thermale. Là-bas, elle découvrira la passion qu'elle attendait.

Ce que j'en ai pensé: C'est un film fascinant. Il a un rythme lent, parfois lancinant et j'ai été hypnotisée par cette histoire. J'étais tellement envoutée que j'ai été surprise par les rebondissements de l'intrigue. Les acteurs sont vraiment bons. J'ai particulièrement apprécié le personnage du mari qui m'a fait aussi ressentir de la pitié. Un bon gars comme lui mériterait une femme qui l'aime... Un film étrange avec tout de même quelques petites longueurs! 


La fille du train de Tate Taylor avec Emily Blunt et Rebecca Ferguson

Rachel prend tous les jours le même train, qui s'arrête à un stop toujours au même endroit. Là elle voit les habitants d'une maison en particulier et leur invente une vie. Un jour, elle voit la femme embrasser un autre homme que son mari et le lendemain, cette femme a disparu...

Ce que j'en ai pensé: J'avais beaucoup aimé écouter le livre audio qui me racontait le roman. Du coup, je me suis ennuyée devant ce film. Je connaissais tous les tenants et aboutissants de l'histoire et bon, ce n'est pas non plus l'histoire du siècle... En plus de ça, il y a des différences avec le roman qui m'ont gênée. Le fait que ça ne se passe pas à Londres par exemple. Ce n'est peut-être pas grand chose pour certains, mais dans ma tête, les paysages ressemblaient plutôt à la banlieue londonienne que new-yorkaise. L'héroïne est beaucoup trop jolie aussi. Enfin, je pense que vous devriez vous faire votre propre avis car en ce qui me concerne, il a été victime de la comparaison que je faisais avec le livre. 

Voilà! C'est tout pour ces deux mois! Un jour, je serai à jour! Oui oui oui! Vous avez vu quels films? Vous m'en conseillez d'autres?



lundi 9 janvier 2017

Bilan romans ado

C'est l'avant-dernier article de ce type concernant les romans. Je vais bientôt réussir à rattraper mon retard (j'espère en tout cas). Aujourd'hui, ce sont 3 romans pour adolescents que je vous présente.

Le noir est ma couleur, tome 1: Le pari d'Olivier Gay chez Rageot (2014)



Synopsis de l'éditeur: Adolescents, Alexandre et Manon sont dans la même classe mais s'ignorent. Lui, bad boy séducteur et boxeur, attend avec ses copains au fond que les cours finissent. Elle, est la meilleure élève. La plus secrète aussi. Un jour, pour gagner un pari, Alexandre invite Manon à boire un pot. Au détour d'une ruelle, il la découvre attaquée par une dangereuse créature. Il vient à son secours. Mais qui est vraiment Manon?

Ce que j'en ai pensé:  Je l'ai lu il y a tellement longtemps, j'ai oublié beaucoup de ce que j'aurais pu dire. Je ne peux vous parler que de mes sensations. Déjà, j'ai trouvé que ce premier tome était surtout une belle introduction. Il se passe des choses, mais je ne les ai pas trouvé spécialement importante. C'est un peu comme le premier épisode de Charmed pour ceux qui ont regardé à une certaine époque (personnellement je le connais par cœur cet épisode mais passons...). Du coup, l'auteur ne m'a pas donné assez pour que je prenne le tome 2 dans la foulée. Je vais le lire, c'est sûr! Devant l'enthousiasme de beaucoup de lecteurs de ma connaissance, je sais que je DOIS lire la suite. J'ai beaucoup aimé le personnage d'Alexandre. Il m'a fait beaucoup rire et je le comprends bien. Manon me laisse assez perplexe. J'ai besoin d'en apprendre plus sur elle car elle est tout de même très fermée et manque un peu de caractère. Mais vu les petites touches qui émergent dans ce roman, je ne m'en fais pas pour la suite. Voilà... A suivre... 

Eleanor & Park de Rainbow Rowell chez PKJ (2014)

Synopsis de l'éditeur: 1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s’installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l’ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths…

Ce que j'en ai pensé: Je l'avais acheté sur un coup de tête au Salon du livre de Montreuil, à un moment où tout le monde en parlait en bien. Et puis il est resté dans la bibliothèque longtemps longtemps... Il ne me faisait plus trop envie. Je l'ai ressorti pour mes vacances de cette année à la plage. Et j'ai été bluffée! C'est incroyablement juste. C'est beau, c'est sensible. Malgré les nombreux mois qui me séparent de la lecture de ce livre, j'en garde un beau souvenir. C'est un livre à conseiller à tous les adolescents et leurs parents. La relation entre les deux jeunes personnages est tellement naturelle, simple et en même temps intense (et je ne parle pas seulement d'amour). Bref, à l'époque, le tapage sur ce roman était vraiment mérité. 

The Scorpion rules, tome 1 d'Erin Bow chez Lumen (2016)

Pour empêcher la guerre dans le monde, une intelligence artificielle a trouvé une solution... plutôt radicale. Elle en a fait une affaire personnelle. Ainsi chaque chef d'état donne un otage à cette IA, otage qui sera exécuté si un Etat déclare la guerre à un autre. Mais ces otages ne sont pas n'importe lesquels: ils sont les héritiers de ces chefs d'Etat. 

Ce que j'en ai pensé: Je n'ai pas envie de vous en dire plus sur l'intrigue car finalement, le contexte est très important pour connaitre la situation que vivent les personnages, qui sont les otages. J'ai été agréablement surprise par cette histoire. Je n'en attendais pas énormément en fait mais l'auteure a réussi à m'étonner sur de nombreux points! Et la réflexion qu'amène son monde est géniale! Alors oui, il y a aussi des petits clichés. Mais l'idée de base est bien traitée et je pardonne facilement les petits défauts. Après, oui, c'est une dystopie ado! Il faut aimer le genre! 

Et voilà! Qu'avez-vous lu? Qu'avez-vous envie de lire?

vendredi 30 décembre 2016

Bilan des lectures Exprim'

Me revoilà avec un bilan! Depuis quelques mois, j'ai lu 3 romans de la collection Exprim' chez l'éditeur Sarbacane. Vous ne le savez peut-être pas encore, mais c'est une collection que j'aime beaucoup. Dans cette collection, les auteurs n'ont pas froid aux yeux. Ils publient sur des thèmes d'actualité parfois tabous, parfois polémiques, toujours de façon simple et efficace. C'est d'ailleurs souvent poignant. Sarbacane sait d'ailleurs choisir leurs auteurs. 

Les géants de Benoit Minville
Sarbacane, 2014 (Exprim')

Sur la côte basque, deux familles s'entendent à merveille. Les deux pères sont amis depuis très longtemps et les deux fils continuent cette tradition. Ces jeunes sont beaux, fiers et pratiquent le surf à volonté. Chacun des deux a un rêve, un objectif à atteindre. Mais l'arrivée du grand-père de l'un des deux va tout chambouler...

Ce que j'en ai pensé: Alors là! Ça c'est du roman! On se sent bien, en vacances, pas comme des touristes mais comme des habitants de cette région. Le soleil, le sable, la mer... Un roman qui raconte l'histoire des membres de ces familles. C'est passionnant et surtout, le traitement des personnages est honnête. Non ils ne sont pas tous bons ou mauvais! Des nuances, comme dans la vraie vie. Des personnages vrais. Du coup, je me suis beaucoup attachée à eux en pestant contre leurs choix qui me semblaient mauvais. Et puis d'un coup, le ton du roman change et nous sommes dans une ambiance thriller. Et là les pages s'enchainent encore plus vite, mais que va-il arriver à ces personnages?? Oui c'est sûr, Benoit Minville a encore écrit un livre mémorable. 



 Dysfonctionnelle d'Axl Cendres
 Sarbacane, 2015 (Exprim')

Voici une famille tout ce qu'il y a de moins normal! Par conséquent, une famille où ne s'ennuie pas du tout! Le père va régulièrement en prison, la maman à l'asile. Et les 7 enfants se construisent malgré tout à leur manière. Au milieu de toutes ces personnes, il y a Fidèle qui nous parle de son histoire et de sa famille.

Ce que j'en ai pensé: C'est un texte étrange. On pourrait penser que tout est mélangé, un peu brouillon. Et pourtant non. Tout est dit au moment où il faut que ce soit dit. Nous apprenons à connaitre chacun des membres de cette histoire, nous apprenons à vivre le grand amour de Fidèle. C'est un roman qui m'a fait pleurer, qui m'a fait rire (le chapitre sur Eric Cantona est incroyable!!!). Je trouve ce roman parfait et il fait partie des rares livres que je pense relire un jour.  

Dans le désordre de Marion Brunet
Sarbacane, 2016 (Exprim')

Sept personnes se rencontrent pendant une manif'. Ils se lient d'une amitié si forte qu'ils décident de vivre ensemble dans un squat.

Ce que j'en ai pensé: Voici encore un roman puissant. Si puissant que je l'ai terminé en larmes! Dans ce roman on parle d'amitié, d'amour, de société, de politique, de la jeunesse, des parents, de tout en fait! Il fait autant réfléchir que vibrer. Tous les personnages sont différents, ont une histoire à eux. Et je les aime tous! Encore une fois c'est un roman vrai qu'il faut lire et qui laissera une trace dans ma mémoire encore bien longtemps.



Voilà, c'est terminé pour les présentations Exprim'! Encore de belles lectures et je suis contente de voir qu'il y en a qui m'attendent dans ma Pal!

dimanche 18 décembre 2016

Un bilan roman adulte #2

Voici un deuxième numéro de bilan des divers romans que j'ai lu au cours de l'année. J'essaie ainsi de rattraper mon retard sur mes chroniques. Cette fois, je vous propose deux romans à destination des adultes (voire des adolescents s'ils sont de bons lecteurs). 

Amours de Léonor de Récondo
Sabine Wespieser éditeur, 2015

En 1908, dans la maison de Victoire et Anselme de Boisvaillant, nous suivons dans un huis clos les actions des maitres de la maison mais aussi de Céleste, la bonne. Anselme essaie d'avoir un héritier. Et c'est Céleste qui tombe enceinte. 

Ce que j'en ai pensé: Ce livre commence par une scène vraiment choc. C'est le viol de Céleste par son employeur. Oui, il n'y a pas d'amour entre eux (comme pourrait le faire penser le titre du livre). Il est difficile de parler de ce livre car c'est un livre qui fait vivre énormément d'émotions. Mais je l'ai lu il y a plus de 6 mois et tout ça ne reste qu'un vague souvenir. Néanmoins, le texte est solide, bien écrit et les rebondissements, bien que parfois prévisibles, nous font vivre des montagnes russes d'émotions. J'insiste mais c'est la réalité! Je vous conseille à le lire. C'est rapide mais intense! Et puis, vous verrez ainsi à quoi se réfère ce titre!

La roue du temps, tome 1: L'oeil du monde
Robert Jordan
Bragelonne, 2012

Lorsqu'une horde de monstres massacrent le village de Rand, le voici embarqué dans une fuite puisqu'il semblerait que ces tueurs le cherchait, lui ou ses amis.

Ce que j'en ai pensé: J'ai senti à cette lecture qu'un monde incroyable se cachait derrière tout ça. Le monde et la mythologie sont tellement riches que j'ai été très vite perdu devant la masse d'information. Ce premier tome est assez convenu et manque d'actions. Je ne vais pas le casser car il faut bien tout ça pour mettre en place une histoire qui va durer pendant de nombreux tomes. C'est un pavé d'introduction. Alors, je crois qu'il ne faut pas s'arrêter à ce tome un peu fade pour bien rentrer dans cette histoire. Je pense qu'il y a des qualités (d'écritures d'ailleurs) puisque Brandon Sanderson a pris la suite après la mort de l'auteur (et ça c'est la classe!). 
Bref, je lirai sans doute la suite, mais je crois qu'il me faudra de la motivation pour m'y mettre!


Voilà, je termine ici ce petit bilan! D'autres vont arriver! Bonnes lectures!